Pour la fête des mères, un beau collier de perles…

image

Ici comme dans bien d’autres contrées, on fête les mamans durant le joli mois de mai. Et comme partout ailleurs, les maîtresses rivalisent de créativité et d’ingéniosité pour faire créer aux enfants des cadeaux inoubliables et impérissables à leur maman.

Je ne vous propose pas de compilation des plus belles créations d’enfants turcs en matière de collier de nouilles mais quelques bons mots de notre aîné égrenés au fil du temps. Le propre de ces perles étant de n’être compréhensibles que pour un auditoire turcophone ou sensibilisé à la culture turque. Parents en Turquie, n’hésitez pas à partager les vôtres !

*** A Strasbourg, un jour en semaine avant 10h00 : ’’C’est dimanche. Les magasins sont fermés.’’ (surprenant pour lui de voir des rues si calmes aux rideaux de fer baissés, et d’ailleurs même le dimanche une majorité de commerces sont ouverts dans notre quartier)

*** En me servant un simili-goûter : ’’Ca, c’est du poivron qui pique. Paske j’ai mis du gaz.’’ (la révolution Gezi est passée par là, et en turc le gaz lacrymogène est nommé gaz poivron – biber gaz)

*** En allant aux toilettes dans des lieux publics : ’’Est-ce qu’il y a des toilettes Atatürk ?’’

*** En entendant son petit frère prononcer ‘’Arreuuh !’ : ’’Oh, il sait dire « abeille » en turc !’’ (ce qui est vrai, phonétiquement)

*** En France, voyant une voiture de la poste : ‘’Ah, il est jaune ce taxi !’’ (en Turquie, les taxis sont jaunes)

*** Voyant son papa boire du vin blanc à l’apéritif : ‘’Mets de l’eau papa ! / Mais tu ne mets pas d’eau ?’’ (l’habitude du rakı additionné d’eau)

et enfin, la plus ancienne, et qui a inspiré ce billet :
*** Lors de la visite d’une mosquée, il aperçoit des chapelets et se précipite sur eux en criant ‘’A maman ! A maman !’’, s’en saisit d’un et vient me le mettre autour du cou…

Christelle D.D