Mais qui est donc “Baba Hayri” ou “ Papa Hayri ” ?

Baba-Hayri-Gollerin-Efend_159890_1Hayri Ülgen, né en 1956 à Şanlıurfa dans une famille nombreuse a commencé à jouer au football comme tous les gamins du quartier, dans la rue. Son plus grand rêve fut, dès l’enfance, de devenir footballeur. C’est cette passion qui l’a poussé à quitter sa chère petite ville de province dès ses 15 ans pour être au cœur du monde bouillant de la prometteuse mégapole İstanbul.

Et, à l’image de la ville, il entame une vie trépidante partagée entre ses études de littérature et géographie à l’université d’İstanbul, son boulot en tant que serveur dans un restaurant et ses entraînements de football.

hayriülgen

En effet sa « vie de football » ( Futbol hayatım ), comme il dit a débuté très tôt, il joua en professionnel dans l’équipe İstanbulspor puis Çapaspor, Samsunspor, Tekirdağspor, Fenerbahçe, et même l’ équipe nationale de Turquie et enfin Sariyer.

C’est à Sarıyer Spor qu’il est sacré «star du football », ayant permis à son équipe de devenir championne à plusieurs reprises. Accueilli sur les stades par des slogans comme « Allez Baba Hayri”, car il était devenu « leur père », « papa Hayri » le roi du stade de Sariyer, ce titre donné est un honneur en Turquie , dans toute l’histoire du football turc on compte les «  baba ».

30163105_img_0533

Durant cette période, il entame sa carrière de chroniqueur sportif pour les journaux Sabah et Fotomaç en commentant les matchs de l’équipe de Beşiktaş.

Depuis, journaliste sportif spécialisé dans le football pour les journaux comme pour la télévision, actuellement, il écrit pour le journal Takvim et est l’invité d’honneur hebdomadaire des émissions de foot sur la chaîne TRT-sport le week-end.

Papa de deux filles, grand-père d’un petit Sarper, « Baba Hayri » a dédié un livre à son petit-fils, il y parle de sa vie, des difficultés, des bonheurs, des succès ou tout simplement de sa vie.

Alors voila, je voulais juste vous le dire « Baba Hayri », le père du foot ….c’est mon papa.

 

Betül Ülgen