Les oignons farcis à l’ottomane, recette ancienne et raffinée.

L’histoire de la cuisine d’Istanbul remonte à Byzance, on trouve des influences de toutes les communautés qui vivent dans cette incroyable ville aux milles odeurs et couleurs. Les plats les plus raffinés ne sont plus , hélas servis dans les « lokanta » ou « restaurants » les plus communs.

Mais heureusement, des gastronomes, des spécialistes culinaires, ont retrouvés ces recettes d’antan que l’on servaient sûrement aux Sultans.  Le livre « Istanbul’un Lezzt Tarihi » (L’histoire du goût d’Istanbul) de Artun Unsal est une petite encyclopédie culinaire et historique exquise -mais en turc- et Beyhan Gence Unsal nous offre 174 recettes des plus originales. Elles font en général un grand succès à la table .istanbul-lezzet-tarih,

Aujourd’hui donc, les oignons farcis à la mode ottomane !

Et oui on pense à farcir tomates, courgettes, poivrons et pommes de terre mais l’oignon farci à l’ottomane est un délice … à en pleurer.

oignons farcis ottomans

Pour 12 gros beaux oignons.

350 grammes de viande hachée.

2 ou 3 feuilles de laurier

1 cuillère à café de thym

40 grammes de beurre

3 cuillères à soupe de mie de pain émiettée

½ litre d’eau,

Sel et poivre.

Coupez vos oignons à un centimètre du côté de la queue.

Et à laide d’une cuillère commencez à les creuser ( enlevez le centre et le reste vient tout seul.( réservez le « centre de l’oignon »et l’eau)

Faites les bouillir 15 minutes dans de l’eau salée et additionnée des feuilles de laurier.

Hachez l’intérieur de vos oignons et faites les revenir avec du poivre et la viande hachée et un peu de sel .

Une fois refroidir, ajoutez à cette viande hachée revenue, votre mie de pain émiettée ( on peut mouiller la mie pour l’émietter )

Farcissez vos oignons, ajoutez sur chacun un noisette de beurre , posez dans une grande casserole ou dans un plat allant au four selon votre préférence de cuisson.

Mouillez d’un verre de l’eau dans laquelle vous avez fait bouillir les oignons.

Laissez cuire environ 25 minutes et servez chaud.

Vous pleurerez de joie après … et un peu pendant la préparation !