Le sahaf, vendeurs de livres anciens

sahaf

Bien avant l’apparition des libraires, le sahaf voulait dire « vendeurs de livre ». Aujourd’hui il veut dire bouquiniste c’est à dire vendeur de livres anciens ou livres d’occasion . En Turquie le premier sahaf installé en boutique le fut à Bursa ( Brousse ) au 14 ème siècle. Lorsque Andrinople était la capitale de l’Empire Otomman de 1363 à 1453, le premier « marché de sahaf » s’y est ouvert. A la manière de tous les commerces en Turquie, les corporation se regroupant en « han » , les bouquinistes sont en effet regroupés en « marchés » encore aujourd’hui dans les «  passages » , ces petits centres commerciaux assez bien cachés souvent sur deux ou trois étages d’un immeuble.

Plus tard de nombreux sahaf ont vu le jour au grand Bazar d’Istanbul, aujourd’hui ils sont regroupés au « marché des sahaf », le Sahaflar Çarşısı près de a Mosquée de Bayezid est encore en activité de nos jours .

Dans son « Livre des Voyages », le Seyâhatnâmesi, le grand voyageur du 17 ème siècle, Evliyâ Çelebi note qu’il y avait à cette époque 300 sahaf.

livres-sahaf

Parallèlement, il y avait les “bohçacı”, c’est à dire les bouquinistes ambulants, le “bohça » étant un sac de toile, ils démabulaient en vendant les vieux livres et faisaient du porte à porte. Come pour toutes les professions les sahaf avaient une loge et le chef de la loge, ou le cheik des sahaf , le “sahaflar şeyhi” avait pour mission de régler les litiges.

sahaf-2-1

A ne pas rater à Istanbul

  • Le SAHAF DİL-TARİH , dit meilelr sahaf de Turquie , a 33 ans et se situe à Kadikoy, rive asiatique.

  • Le Aslihan Pasaji ; passage Aslihan autrement appelé le passage des sahaf à Beyoglu sur l’avenue Istiklal, rive européenne.

  • Entre septembre et octobre un festival des sahaf a lieu à Beyoglu.

Tags: