L’aktar, herboriste de Turquie



aktar4L’herboriste soit le attar  devenu aktar suite à une déformation populaire est un des métiers encore très répandu en turquie. Les turcs se rendent dans sa boutique éponyme comme on se rend chez le marchand de légume, au moins une fois par semaine.

Si bien entendu on y vend toutes sortes d’épices, de la cannelle à la nigelle en passant par le curcuma, le cumin, la cardamone et bien d’autres merveilles à découvrir ,on y vend également tous les fruits secs que l’on consomme abondamment en Turquie notamment pour grignoter le soir devant la télé . S’ajoutent fruits séchés, savons , huiles essentielles et autres bénédictions.

Sous l’Empire ottoman , la profession était principalement installée au marché aux épices , autrement appelé le bazar Egyptien.

Si on en trouve encore quelques-uns perdus entre loukoum, et autres sucreries, le Bazar Egyptien a du laisser place à d’autres commerces comme foulards chatoyants, pots et bibelots… pour satisfaire son touriste.

Aussi je vous conseille vivement d’aller voir les aktar dans les quartiers moins touristiques et surtout d’éviter les paquets pré-conditionnés arc-en-ciel d’épices alors que vous pouvez les acheter au détail, tout frais et odorants.

aktar44

Le Aktar d’Ortakoy à Ortakoy sur l’avenue Dereboyu est un exemple de ces boutiques rutilantes où l’on adore, farfouiller, demander, trainer quelques moments avant d’acheter sa petite consommation hebdomadaire de menthe, abricots, figues ou sel de roche…

aktar8
aktar2Mais aussi savons et produits naturels de beauté.

aktar1

Une réponse
  1. naama