Du « Lokum » au « Turkish Delight »

lokoum 1Le loukoum (tel qu’on le nomme en français, dérivé du turc « Lokum », lui-même inspiré de l’arabe « rahat-ul hulkum » soit « adoucir la gorge ») est assez populaire en Grande-Bretagne. Cette douceur orientale a été importée au 19eme siècle par un voyageur anglais. Ne pouvant ou ne se rappelant pas de son nom local, il la désigna comme « Turkish delight« .

Depuis cette époque, le « Turkish Delight » fait intégralement partie de l’éventail des confiseries appréciées des anglais. La marque Fry en a lancé en 1924 une version sous forme de barre enrobée de chocolat, toujours très populaire aujourd’hui dans son emballage rose vif (appréciez l’allusion au tapis volant sur le packaging !).

lokoum3

Cadbury a suivi et Mark and Spencers en propose également (sous une forme traditionnelle et en plusieurs variétés) dans ses rayons. Ils ne proviennent pas de chez Haci Bekir (bien que la boite ait la même forme octogonale …) mais néanmoins sont d’une qualité très acceptable.

lokoum 4

Anecdote amusante : les ventes de Turkish Delights au royaume de la perfide Albion se sont particulièrement accélérées après la sortie du livre puis du film « Les chroniques de Narnia » en 2005.Le jeune Edmond est envouté par la méchante Reine Blanche avec des loukoums qu’il goûte puis englouti avec délectation (la version moderne de la pomme de Cendrillon ?). Les ventes de loukoums se sont accrues à cette époque jusqu’à 400 % !

lokoum 2

Si vous résidez à Londres et êtes amateurs de loukoums, mieux vaut se fournir en Turkish Delights dans les magasins orientaux d’Edgware Road ou les commander directement et en anglais sur le site d’Haci Bekir (maître incontesté du loukoum à Istanbul depuis 1777), ici.

                                                                                               Brigitte di Benedetto  de Citiesbyheart

lokoum 5