Avril … Parcs, sport et becquées

sport-par-becqueesOn quitte la froide saison et même si le beau temps n’est jamais garanti avant la fin du mois d’avril à Istanbul, le début du printemps permet tout de même de repointer le bout du nez dans les parcs qui s’étaient désemplis de façon dramatique à la première chute des températures…

Comme dans toute mégapole, même si l’offre est variée, on est bien contraints de se cantonner à ce qu’on trouve à proximité de son domicile pour la sortie quotidienne. Après l’école donc, pas de vaste étendue verte, agrémentée de tulipes qui font la renommée de la ville au printemps, mais un petit square où, comme dans tous les pays du monde, ça crie, ça court, ça chahute. Souvent jusqu’à très tard le soir dès que la météo devient plus clémente.

Incontournables en revanche quel que soit le quartier, ces drôles d’appareils dignes de club de sport qui permettent aux femmes au foyer comme aux jeunes éphèbes de dérouiller leur mécanique, certains enfants y dépensent autant d’énergie qu’aux toboggans ou à la balançoire !

parc3

Haut lieu d’étude sociologique pour qui aime exercer son sens de l’observation, voici un paradoxe qui m’a frappé plusieurs fois dans le parc le plus proche de mon domicile : la propension de certains accompagnants à donner la becquée à un minot de 6 ans révolus afin d’éviter qu’il n’ingère des microbes en même temps que son goûter, couplé avec l’usage massif de lingettes désinfectantes à-tout-va, n’est-elle pas en totale contradiction avec le fait de laisser ce même enfant prendre aussitôt après d’énormes risques en se précipitant sur la route pour rattraper un ballon ? Quelques microbes sont-ils plus dangereux que des véhicules lancés à vive allure ?

parc

Parce qu’on a beau dire, même si on n’est pas parent-poule, constater que le parc donne directement sur une route à proximité d’un virage en pente (donc avec une très mauvaise visibilité pour le conducteur), et qu’il n’y a aucune barrière pour freiner les ardeurs des joueurs de balle courant rattraper leur précieux joujou, ça agace dans le meilleur des cas, ça exaspère passablement après une dure journée…

parc2

   Christelle DD