Au départ d’istanbul : Canakkale, Dardanelles et Gallipoli

mausolee

Nous partons découvrir aujourd’hui le détroit des Darnadelles, Canakkale et la Presqu’île de Gallipoli mais aussi une région de premier ordre au niveau historique.

Cette région, très bien située au niveau stratégique, a connu de nombreux prétendants durant l’Histoire. Alexandre le Grand qui rêvait de conquérir l’Asie, les Ottomans qui y ont construits de superbes forteresses, jusqu’aux troupes alliés lors de la première guerre Mondiale qui rêvaient de « prendre Constantinople ».

En effet, cette région a été le théâtre d’une des batailles les plus sanglantes et les plus dramatiques de la première guerre mondiale pour les troupes franco-britanniques, devant la ville de Çanakkale. Mais elle symbolise aussi pour les turcs la victoire sur les Alliés, l’ascension et l’arrivée au pouvoir de Mustapha Kemal et la fondation de la République Turque.

musee-militaire

De nombreuses manifestations, expositions, films et commémorations sont organisées par les Turcs, cette année, pour commémorer le centenaire de cette bataille victorieuse.

La visite du Musée Militaire situé sur le port de Canakkale nous permet de découvrir de nombreux engins de guerre, des cartes, des photos d’époque et accosté à un ponton, la réplique du Nesrut, le mouilleur de mines turc dont l’équipage s’est distingué par son courage et a coulé ou endommagé une grande partie de la flotte franco-britannique et a offert la victoire à l’armée turque le 18 mars 1915.

nesrut-

Dans l’enceinte du parc du musée, nous pouvons observer un modèle de l’architecture militaire ottomane : une forteresse très massive entourée de remparts de protection.

Une ballade le long du quai de Canakkale nous permet de découvrir le Cheval de Troie du film américain de 2004, dans lequel Brad Pitt tenait le rôle d’Achille.

A noter, sur le quai, le Restaurant Yalova, restaurant de poissons et de fruits de mer, très réputé, qui propose des plats très originaux.

Le lendemain, nous prenons le ferry sur le port pour traverser le détroit des Dardanelles et accéder à la Presqu’île de Gallipolli (Gelibolu en turc). Rappelons que le détroit des Dardanelles est un bras de mer qui relie la Mer Egée à la Mer de Marmara de 14 km de long.

Sur la Péninsule, le paysage méditerranéen s’impose tout de suite tout le long de la route qui longe le bord de mer jusqu’à la Mer Egée. Les points de vue sont superbes et contrastent d’autant plus avec les épisodes dramatiques qui se sont déroulés là entre 1915 et 1916.

Au bout de la Presqu’île, le cimetière militaire turc s’étend avec ses milliers de pierres tombales en marbre blanc, et un gigantesque Mausolée se dresse au-dessus de l’immensité de la mer. De nombreuses familles turques, le plus souvent en voyage organisé depuis les quartiers d’Istanbul ou les villages, viennent se recueillir et se photographier devant les monuments.

cimetiere turc

Après un petit bout de route, nous nous trouvons devant le cimetière militaire français : une pelouse bien verte et bien entretenue descend vers la mer, ponctuée de croix noires, portant chacune le nom d’un soldat tombé sur le champ de bataille. De nombreux monuments en haut du site rendent hommage à tous ces soldats. Le silence et la beauté du site rendent ce moment très émouvant. Un gardien nous invite à inscrire le témoignage de notre passage dans ce lieu du souvenir, dans un grand livre d’or.

ciemtiere-français

Nous continuons notre chemin sur la péninsule sur la côte ouest et arrivons à Anzac Cove. Le paysage est vraiment très sauvage et très beau. L’Anzac, qui signifie l’Australian and New Zealand Army Corps, a pris part au combat au côté des alliés en 1915.

anzac-

Le 25 avril, ce bataillon de soldats des antipodes s’était replié dans cette baie et a été pris à revers par l’artillerie turque. Tous les ans, à cette date, des centaines d’Australiens et de Néo-Zélandais, vétérans, descendants de soldats ou simples visiteurs, viennent participer à des commémorations, depuis l’Australie et la Nouvelle-Zélande, car cette journée est aussi pour eux le fondement de leur unité nationale.

anzac-cove

   Michèle Martinez du Blog des Suds

 

Une visite complète virtuelle à 360  de tous les lieux ici, il vous suffit de choisir sur la carte en cliquant sur les petits drapeaux.

Pas de réponses